Que sont les crypto-monnaies ?

Bitcoin

Beaucoup de monde à entendu parler du bitcoin, la crypto-monnaie la plus connue, créée par un inconnu devenu légendaire ayant comme pseudonyme Satoshi Nakamoto distribuée en open source en janvier 2009, échangée sur le marché à partir de juin 2010 au prix dérisoire de 0,008 USD pour un Bitcoin (contre plus de 2000 USD actuellement). Mais Il existe à l’heure actuelle environ 750 crypto-monnaies ayant des caractéristiques différences, des valeurs d’échanges différentes (de millièmes de centimes jusqu’à 2000 USD) et des potentiels de développement très différents.

Les crypto-monnaies sont basées sur une nouvelle technologie appelée la blockchain permettant une transmission de valeur d’un individu à un autre d’égal à égal (‘Peer to Peer’ en anglais) :

  • En majorité de manière totalement anonyme
  • A une très grande vitesse (Quelques secondes à quelques minutes)
  • Sans limite géographique
  • Quasiment sans frais
  • Sans intermédiaire (élimination des banques ou autres organismes financiers)
  • De manière décentralisée (plus d’organisme d’émission, ni de contrôle)
  • Sans possibilité d’annulation
  • Avec un historique des transactions partagée part tous les utilisateurs

Bitcoin

Par ailleurs, contrairement aux monnaies classiques « papiers » comme le dollar ou l’euro qui sont fabriquées et distribuées par les banques centrales, les crypto- monnaies sont en majorité minées, au sein de milliers de fermes de minage (chez des professionnels ou chez des particuliers) réparties dans le monde entier. Ces mines composées d’ordinateurs et de cartes spécialisées en minage calculant leur rentabilité pour créer les crypto-monnaies en fonction du coût énergétique (électricité) doivent effectuer des milliers d’opérations de calcul leur permettant au bout d’un certain laps de temps de créer une crypto (en validant des blocks). Les caractéristiques techniques du minage, les quantités produites, la vitesse de production, la limitation de production varient fortement d’une crypto-monnaie à l’autre. Le fait d’une création et distribution décentralisée d’une monnaie est unique dans l’histoire de l’humanité. Cela revient en quelque sorte à donner la création de la masse monétaire à des entités multiples (entreprises et individus et non plus à un organisme régalien central tel que les banques centrales) et la valeur de ses sous-jacents (les crypto-monnaies) fixée exclusivement par le marché par le mécanisme de l’offre et de la demande.

Bitcoin

Il est à souligner que la majorité de ces monnaies ont une limite de production totale ou une limite de production par mois (un exemple avec le bitcoin et ses 21 millions de cryptos en circulation maximum) limitant donc leur dévaluation future (pas de phénomène de planche à billet) les rendant de ce fait souvent plus fiable que certaines monnaies papiers n’ayant aucune limite d’émission et entrainant souvent des dévaluations très importantes : dernier exemple en date la devise du Venezuela > Bolivar Vénézuélien Fuerte (VEF) ou d’ailleurs des millions de vénézuéliens se sont précipités sur le Bitcoin pour éviter l’inflation de leur VEF. La majorité des crypto-monnaies sont listées grace à un code (BTC pour le Bitcoin par exemple) sur des échanges en ligne (plusieurs centaines d’échanges existent dans différents pays) et sont donc échangeables contre des devises classiques (USD, EUR, etc.. ) ou autres cryptos à tout moment, il existe également un marché hors cote (OTC = Over The Counter en anglais) ou il est possible d’échanger des gros montants généralement supérieur à 30 000 USD. Les crypto-monnaies sont par ailleurs stockées dans des portes monnaies électroniques (wallet en anglais) pouvant eux meme être stockés en ligne ou sur des téléphones portables, des ordinateurs, des clés USB ou même sur papier (grace à une combinaison de lettres) et peuvent servir à payer de nombreux services ou produits dans le monde. L’utilisateur est donc son propre banquier.

Bitcoin

Pour résumer nous pourrions dire que la crypto-monnaie est donc une invention révolutionnaire et unique étant à la fois : • Un moyen de stocker de la valeur (comparable à l’or) • Un moyen d’échanger de la valeur entre individus (transfert d’argent) • Un moyen de paiement (transfert de valeur) • Un actif financier à haute rentabilité Reliée à une technologie révolutionnaire et qui a de forte chance de remplacer à un terme assez court (2030) toutes les monnaies classiques connues en circulation ou une large majorité d’entre elles.